Comment choisir son rameur ?

Qui ne rêve pas d’avoir un matériel de fitness chez soi ? Toutefois, avec tous les modèles disponibles sur le marché, il est souvent difficile de s’y retrouver. Mais pourquoi ne pas opter pour un rameur pour pratiquer une activité physique très complète ? Mais quels modèles choisir ?

Quels sont les différents types de rameurs ?

Sur le marché, il existe 3 types de rameurs. Le rameur à tirage central est le plus prisé. Il possède une seule rame. Il convient parfaitement pour les séances de cardio-training et d’endurance. De plus, il est facile à manipuler et silencieux, et le résultat est vraiment impressionnant puisque les muscles du haut et du bas du corps sont sollicités en même temps. Le rameur scandinave est doté de deux rames qui rendent l’utilisation plus fluide. Les muscles du dos et des épaules sont les plus sollicités, même s’il fait également travailler d’autres muscles : jambes, cuisses, dos, bras… C’est le matériel à privilégier dans le cadre d’une rééducation. Par contre, le rameur latin est dédié aux grands sportifs. Le mouvement est partiellement guidé, donc il est plus difficile à manier par rapport aux deux autres types de rameurs.

Quel niveau de confort choisir ?

Il est très important de choisir un rameur selon sa morphologie. Pour ce faire, vous devez tenir compte du poids maximal afin de limiter l’usure prématurée ! De même, vérifiez la longueur du rail, notamment si vous êtes de grande taille. Afin d’éviter les mauvaises surprises, testez pour déterminer si l’appareil est adapté à votre morphologie ou pas.

Et puisque vous allez travailler des heures assises sur votre appareil, misez sur le confort et la praticité. Préférez un siège coulissant, réglable et ergonomique qui peut s’adapter à n’importe quelle morphologie. Concernant la barre de tirage, mieux vaut se tourner vers des poignées ergonomiques et non glissantes pour réduire les risques d’apparition d’ampoules. Enfin, un pédalier antidérapant, stable et large vous garantira un confort optimal.

Qu’en est-il du système de freinage ?

Le système de freinage permet d’ajuster l’intensité de l’effort. Si vous avez opté pour un rameur scandinave ou latin, l’appareil sera automatiquement équipé d’une résistance à piston hydraulique. En revanche, le rameur à traction centrale propose différents modes de freinage. Le freinage magnétique peut être manuel ou motorisé. Ce système est silencieux et bon marché. Le freinage par piston hydraulique est très apprécié pour son faible encombrement. Ce système est surtout adapté aux sportifs. Le freinage électromagnétique fonctionne à l’aide d’un électro-aimant, offrant un résultat très précis et fiable. Le freinage à air permet de profiter d’une expérience proche de celle de l’aviron et la résistance est proportionnelle à la force de traction. Pour clore, il y a le freinage à eau. Pour ajuster la résistance, il faudrait remplir le réservoir d’eau.

En bref, pour bien choisir un rameur, vous devez évaluer vos besoins et prendre en compte votre morphologie ainsi que le niveau de confort recherché.

Tirs de loisirs : profiter d’une large sélection de pistolets à gaz en ligne
Trouver une boutique d’équipement de musculation et de fitness à domicile