Quand et comment prendre des BCAA ?

Prendre des BCAA
Comme tout athlète de haut niveau, les inconditionnel(le)s du fitness mais surtout les adeptes de la musculation le savent, les Branched-Chain Amino Acid font partie intégrante d’un programme de nutrition sportive. Assimilé par l’organisme en une vingtaine de minutes, ce complément alimentaire joue un rôle majeur dans le processus de synthèse des protéines pendant et après l’effort. Pour profiter de ces bienfaits et optimiser son efficacité, il est donc essentiel de les consommer à des moments stratégiques.

Définition et rôles

Les bcaas ou « Branched-Chain Amino Acid » sont des acides aminés qui occupent une place importante dans le processus métabolique. Figurant dans la catégorie des acides aminés essentiels, c’est-à-dire qui ne peuvent pas être produits par l’organisme, ils jouent un rôle anabolique et anti-catabolique. Rendez-vous sur ce site pour de plus amples informations. Dans le cadre d’un programme de musculation, ils réduisent avant tout le catabolisme musculaire. Il s’agit d’un phénomène de destruction cellulaire durant lequel l’organisme puise l’énergie dont il a besoin au niveau des muscles, afin de compenser les besoins en énergie lors de l’activité. Grâce à ce rôle anti-catabolique, l’organisme puisera cette fois-ci l’énergie nécessaire dans ces acides aminés, afin de préserver le capital muscle. À ce premier rôle s’ajoute l’optimisation de la récupération, en diminuant les crampes ainsi que les courbatures qui apparaissent après un effort intense. Il est également important de noter qu’en freinant la production de sérotonine, ces acides aminés réduisent considérablement la fatigue aussi bien cérébrale que musculaire générée par un entraînement intense. Ils permettent ainsi de réaliser des séances beaucoup plus intenses. Dans le cadre d’une perte de masse grasse, ils préservent le glycogène. Dans ce cas, il est important d’adopter une alimentation pauvre en glucides, afin de solliciter directement la combustion des graisses.

Le format et la composition

Il faut tout de même savoir que les acides aminés essentiels sont présents dans la plupart des aliments à haute teneur en protéines, à savoir la viande, le poisson, l’œuf, les produits laitiers ainsi que certaines plantes comme le soja. Il est donc tout à fait possible de se procurer la quantité suffisante dont l’organisme a besoin au quotidien en les intégrant aux bonnes proportions dans l’alimentation. En revanche, dans le cadre d’un effort supplémentaire, c’est-à-dire pendant une activité physique intense comme une séance de musculation, il est essentiel d’augmenter les apports en acides aminés essentiels. Aujourd’hui, les bcaa sont commercialisés sous forme de gélules à la fois pratiques et faciles à consommer. La version poudre se mélange pour sa part aux boissons consommées pendant l’entraînement. En ce qui concerne la composition, le choix est particulièrement vaste, avec différents ratios de leucine de l’isoleucine et de valine. Pour une efficacité optimale, la teneur en leucine doit idéalement être le double de celles de l’isoleucine et de la valine. La proportion 2 : 1 : 1 est la plus adaptée aux besoins des sportifs et des adeptes de la musculation. Bien évidemment, la teneur de leucine est définie en fonction des objectifs à atteindre, à savoir un ratio de 4 : 1 : 1 dans le cadre d’une construction musculaire, le bcaa 8.1.1 pour la prise de masse ou les options 4 : 1 : 1 et 2 : 1 : 1 pour la sèche.

À quel moment prendre les Branched-Chain Amino Acid ?

Étant donné que les besoins en acides aminés augmentent pendant l’effort, il est donc essentiel de bien identifier le/les moment(s) adapté(s) à la prise de bcaa. Il ne faut pas non plus oublier que l’organisme assimile ces acides aminés essentiels en seulement vingt minutes. Pensez donc à en pendre avant l’entraînement, surtout lorsque vous ne prévoyez pas d’apport en protéines avant l’effort. L’apport en acides aminés supplémentaire évite le catabolisme musculaire. Sachez également que le manque de glycogène favorise la rupture des tissus musculaires. Le même principe s’applique pendant l’entrainement. Pour des raisons pratiques, le mieux serait d’intégrer les acides aminés dans une boisson. Si vous optez pour une prise en intra-training, il serait préférable de terminer votre boisson au plus tard dans les 20 minutes qui précèdent la fin de l’effort. En post-training, les acides aminés seront d’une aide précieuse en matière de récupération, notamment au niveau des muscles. N’hésitez donc pas à les mélanger avec votre repas, votre collation ou votre boisson protéinée.

Autres facteurs importants

Pour optimiser l’efficacité des bcaas et limiter par la même occasion les ruptures musculaires, vous devez également prendre en compte d’autres facteurs supplémentaires. Bien évidemment, il est primordial de respecter le bon dosage. D’après les spécialistes en matière d’activités de musculation, 200 mg par kilogramme de poids corporel est amplement suffisant pour une consommation quotidienne. Concernant la durée, ce type de complément alimentaire ne remplit entièrement ses fonctions que sur plusieurs jours. Un minimum de 10 jours est donc à prévoir. L’idéal sera même de les intégrer dans votre programme de nutrition pour toute une saison sportive, y compris pendant les jours de repos. À titre de rappel, l’apport régulier en Branched-Chain Amino Acid réduit considérablement les risques de catabolisme, tout en favorisant l’anabolisme musculaire. Répartir la prise des acides aminés essentiels est également bénéfique, notamment en divisant la dose quotidienne en deux avec une prise avant et après l’exercice. 

En quoi consiste un city-stade ?
Comment bien choisir ses raquettes pour le tennis ?